Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Nov

ALZHEIMER SANS HONTE

Publié par doudou  - Catégories :  #famille




Gardons présent à l'esprit que cette maladie est invisible,  que ce ne sont pas des souffrances physiques que l'on peut calmer à l'aide de médicaments. Il s'agit d'un mal inguérissable qui s'étale sur de longues années . Il laisse des stigmates profonds dans le coeur des aidants. (extraits du livre 'Alzheimer sans tabou et sans pudeur' )
 
     
Diagnostiqué en 2005 et bien que me doutant du verdict,  j'ai eu du mal à accepter la réalité. Lorsque l'on parle de cette maladie autour de soi  les gens pensent à la folie, or la maladie d'Alzheimer c'est tout sauf cela !

Même si ma mère, car c'est d'elle qu'il s'agit, est encore autonome  la pente sur laquelle elle glisse aux fils des jours me terrifie .
Que reste-t-il de la " belle épicière " quelle a été ? Femme de tête, elle a reprit le commerce de mon  père décédé tout en nous élevant mon frère et moi. Puis un autre enfant six ans plus tard " de père inconnu " pour le quartier, car il en était autrement pour nous . Il lui a fallut du courage pour taire le nom de ce monsieur car il n'était pas libre et à l'époque ce n'était pas très bien vu tout cela ............

Les grandes surfaces ont fait leurs apparitions avec l'engouement que l'on sait des consommateurs qui trouvaient tout sur place . Les clients ont désertés la petite épicerie de quartier, ma mère a dû vendre, et le comble travailler comme caissière dans l'un deux .
Elle a prit des cours du soir pour faire un métier qui lui plaisait vraiment;  c'est ainsi quelle a été la 3ème femme chauffeur de taxi, dans un Paris qu'elle aime et qu'elle connaît désormais par coeur !
Métier qu'elle a exercé avec passion jusqu'à l'âge de ............................ 70 ans !!!

L'ordre des choses s'est inversé et  j'en souffre car m'occuper de ma mère comme d'un enfant est bien au dessus de mes forces . J'ai dépassé le stade des mots pour celui des maux .

Aussi grâce à l'aide précieuse de mon mari tant en bricolage qu' en démarches administratives, qui me sont résolument hermétiques, nous avons pu mettre en place des aides au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. La première chose urgente à faire étant de changer sa gazinière pour des plaques électriques.

Puis j'ai eu ( nous avons eu ) la chance d'être orienté très rapidement vers un accueil de jour. Ma mère ne voulait pas en entendre parler, elle refusait comme elle a toujours refusé de faire partie d'un club de 3 ème âge . " Peuf ! ! !  il n'y a que des vieux la dedans ".
C'est après bien des discussions qu'elle a accepté de faire un essai un jour par semaine .
Satisfaite, elle y va maintenant 2 et bientôt 3 jours par semaine .
Je suis vraiment soulagée par ces "Bouffées d'Air" ..... c'est  aussi le nom de cette association formidable et positive  qui mérite un article à lui tout seul, j'y consacrerai un article plus tard

Soucieuse de lui laisser un maximum d'autonomie nous faisions nos courses ensemble dans un magasin de moyenne surface .
Je lui laissais faire ses courses, et moi de mon côté les miennes . Puis ayant toujours fini avant elle,  je l'attendais sur un banc derrière les caisses . Quand elle avait fini  je l'aidais à mettre ses courses sur le tapis roulant et les remettre dans ses sacs le temps qu'elle paye ses emplettes .
Un jour, trouvant le temps particulièrement long derrière les caisses, je la cherche des yeux et repère facilement sa petite tête blanche dans une allée . Elle allait d'un pas tranquille poussée par son caddie.  La suivant toujours du regard  je m'aperçois qu'elle fait toujours le même rayon ne tournant pas dans le bon sens arrivée au bout . Je suis allé à sa rencontre, l'ai guidé en fonction de sa liste qui d'ailleurs était quasiment la même que d'habitude ( côtes de porcs, carottes râpées, taboulé, vin, porto, jambon ). Je crois que c'est à ce moment que j'ai percuté qu'elle mangeait toujours la même chose . Faire la cuisine ne lui disait plus rien , ne l'intéressait plus .
De là nous avons mis en place les plateaux repas ainsi qu'une aide ménagère, que bien sûre elle refusait obstinément puisque c'est moi qui lui faisait le plus gros de son ménage
Encore une fois beaucoup d'énergie employée pour lui expliquer le bien fondé de l'opération .
L'argument qui a été décisif c'est  que cela nous laisserai du temps pour allez nous promener . Promenades que nous faisions dans le parc non loin de chez elle , où nous ramassions de  jolis  cailloux qu'elle se plaisait à peindre ensuite . Autre argument pour les plateaux repas, si il y en avait un qui ne lui plaisait pas , elle avait la possibilité d'aller à la supérette en bas de chez elle . Cette solution a été très satisfaisante jusqu'à ces derniers jours .

Après l'épisode de l'abus de confiance dont elle a été victime de la part d'un démarcheur peu scrupuleux , nous avons dû lui retirer son chéquier , encore une décision et une étape douloureuse . Tout récemment  c'est sa carte bleue que je suis obligée de lui retirer pour la protéger d'elle même .

Maman a toujours aimé les bons vins, le champagne , et ces dernières années le Porto .
Bien sûr je savais ce qu'elle consommait puisque c'est moi qui une fois par semaine vais jeter ses bouteilles dans le container. Mais  bon , un p'tit verre de Porto le soir en apéro ou en mangeant son p'tit gâteau devant la télé , faut pas dramatiser non plus ! Elle a droit à des p'tits plaisirs aussi !
Mais voila , sa consommation a augmentée d'un bon d'un coup ! Elle s'est mise à boire son bon p'tit vin , son bon p'tit Porto comme elle boit sa flotte ............. à la bouteille !!!!
En 15 jours elle a dépensé à elle toute seule à la p'tite supérette d'en bas ce que nous nous dépensons en un mois !!!
Cette fois ci  je ne peux  plus  fermer les yeux , il me faut agir rapidement et , comme à chaque décision importante  concernant  notre mère ,  je  consulte mon frère et ma soeur qui m'aident comme ils le peuvent dans cet accompagnement  éprouvant .

              


Commenter cet article

vvvalou 09/11/2009 15:34


Je ne sais si je dois m'imposer parmi ces commentaires... mais je tiens a vous féliciter de la patience et du courrage dont vous faites preuve dans cette situation.... Doudou et Pierre je vous tire
mon chapeau .... Au fur et à mesure, les décisions vont être plus difficiles à prendre, mais vous faites cela avec tant d'amour .... que vous n'aurez rien à vous reprocher .... soyez en sur !
En attendant on vous admire et vous embrasse
Vaou


doudou 09/11/2009 18:48


Tu est toujours la bienvenue ma chère Walou . Ton intervention me fais un grand plaisir .
Je sais que la situation actuelle est précaire , nous y sommes preparés , mais en attendant nous vivons encore de bons moments avec elle car si la mèmoire lui fait dèfaut , elle n'a pas perdu son
humour .


canette 08/11/2009 23:47


Terrible maladie, la maman de ma copine en souffre. Il faut beaucoup de force et de courage aux proches pour affronter cette maladie.
Courage, tu t'en sort trés bien; bisous


doudou 09/11/2009 18:40


Une mauvaise manip et hop! deux com à la corbeille . Je recommence donc .
Merci Canette de ton soutien même de loin , cela me fait plaisir . Pour le courage je crois que j'ai de qui tenir !
Bises à bientôt


cpt caverne 08/11/2009 16:26


Que vous êtes belles toutes les deux sur la photos!
Moi aussi je suis fiére de toi,de voir comme tu t'occupes d'elle.Je sais que ce n'est pas
facile tout les jours.Tu es courageuse!Voir à quel point cette maladie est difficile à endurer au quotidien pour les proches.
Même à 5000 kms nous sommes de tout coeur avec toi.Courage.
On vous aime toutes les 2, gros bisous.


doudou 08/11/2009 20:48


Oui cette photo est belle , merci pour ton soutien moral , j'ai écris cet article dans l'unique but de " libèrer des émotions " trop longtemps enfouies . Cela m'a fais du bien  de m'exprimer
.
L 'écriture est aussi une excellente thérapie !
Bises mon grand !


vuillaume 08/11/2009 08:18


Ma soeusoeur,

Quel courage, quelle patience face au mal de Maman. De nous trois tu es la plus compétente et méritante pour t'occuper si bien d'elle. Pour mon cas je perds vite tous mes moyens et suis beaucoup
moins patiente que toi et Pierre.Saches que toutes les décisions que tu peux prendre avec Pierre sont bénéfiques pour notre chère Maman. Ne te culpabilises pas!!!!!!!.Heureusement que tu es là pour
elle.

Du fond de mon coeur, je te dis un grand MERCI. Grâce à toi Maman est encore chez elle comme elle l'a toujours voulu et malgré ce terrible mal, elle est en bonne santé physique.

Au fond de toi tu as toujours été une petite mère pour tes proches , tes enfants peuvent être fiers de toi ( et ils le sont).

Ma soeursoeur que j'aime je te fais pleins de gros bisous.

ps : j'ai téléphoné hier à Mia et effectivement elle était en pleine forme nous avons discuté au moins 5 bonnes minutes.
Bises Christine et sa clique


doudou 08/11/2009 09:40


Mais toi aussi tu as du courage de prendre Mia avec toi lorsque tu es en vacances , tu sais que cela lui est profitable et nous, cela nous  permets de souffler vers d'autres horizons .
Moi aussi je t'aime ma soeurette , se savoir soutenu est reconfortant !
Bises chaleureuses pour toi et ta clique, Passez un bon Dimanche .


Archives

À propos

La photo, art textile , la montagne , les voyages , la vie des gens,